Concèze numérique dans la presse

Concèze numérique dans la presse Posted on 22 juin 2020

Festival DécOUVRIR : clap de fin pour l’édition 2020 avec Frédéric Zeitoun

France 3 Nouvelle Aquitaine / Publié le 02/09/2020 à 17h

Frédéric Zeitoun en clôture du Festival DécOUVRIR numérique. © Pierrick Béquet

Le Festival DécOUVRIR c’est l’amour des mots et des jolis textes. Pour la dernière semaine de cette édition numérique, ils sont une dizaine à participer à cette saison pas  comme les autres mais qui a tenu ses engagements depuis le mois de Juin. 

En raison de la crise sanitaire que nous connaissons, le Festival DécOUVRIR n’a pu se tenir dans les conditions habituelles à Concèze en corrèze. Matthias Vincenot, à l’initiave de cette manifestation a alors imaginé une version entièrement numérique. Chaque semaine, ils sont une dizaine (poètes, chanteurs, journalistes, comédiens …) à rejoindre l’aventure pour enrichir la collection de vidéos qui au total compera plus de 200 numéros. Depuis le 3 juin, les amoureux des mots jolis et des textes bien écrits se laissent guider par la voix de celles et ceux qui partagent un texte qui leur tient à coeur.


Festival DécOUVRIR : Eric Laugérias chante Reggiani et Gilles Jacob partage un document rare

France 3 Nouvelle Aquitaine / Publié le 26/08/2020 à 14h30

Un magnifique document proposé par Gilles Jacob. © Jean-Luc Mège

Riche semaine pour le Festival DécOUVRIR, version numérique. Une dizaine d’auteurs, de chanteurs, de comédiens, de poètes rejoignent l’aventure qui compte déjà plus de cent vidéos, pour l’amour des mots. Gilles Jacob a souhaité partager un document exceptionnel.

Concèze en Corrèze accueille chaque mois d’août le festival décOUVRIR, une manifestation qui fait la part belle aux jolis textes et aux mots bien choisis. En raison de la crise sanitaire, l’édition 2020 n’a pu se tenir dans les conditions habituelles. Matthias Vincenot, à l’initiative de ce festival a donc imaginé autre chose : une version numérique. Chaque semaine, depuis le mois de juin, ils sont une dizaines à accepter de se filmer pour partager un texte qui leur tient à coeur. Issus d’univers variés, ils chantent, lisent ou récitent. Patrick Poivre d’Arvor, Oldelaf, Emma Daumas, Daniel Levi, ou encore Jean-Pierre Kalfon, Nelson Monfort, François Rollin ou Robin Renucci et Maecel Amont ont participé comme de très nombreux autres qui méritent d’être découverts, écoutés. 
Pour l’avant-dernière semaine, Eric Laugérias a répondu positivement à l’invitation de Matthias Vincenot. Il parcourt les routes de France avec son spectacle : Reggiani par Eric Laugérias. Gilles Jacob partage un document exceptionnel, une pépite que seul ce festival peut permettre d’entendre ou d’écouter à nouveau et Jacques Veneruso chante un texte dont il est l’auteur.


Festival DécOUVRIR : Emma Daumas rejoint les invités

France 3 Nouvelle Aquitaine / Publié le 29/07/2020 à 21h

Le Festival DécOUVRIR invite 10 nouvelles personnalités à lire des textes, jouer avec les mots, chanter avec les écritures. Une édition numérique qui entame sa neuvième semaine de programmation.

Emma Daumas est au Festival DécOUVRIR. ©Franck Loriou

Pas d’édition 2020 classique à Concèze en Corrèze pour le Festival DécOUVRIR, mais une version numérique depuis le mois de juin et jusqu’à début septembre. 
Chaque semaine, 10 nouvelles vidéos sont postées par les organisateurs de la manifestation. Ils sont poètes, écrivains, comédiens, chanteurs ou jounalistes et ont accepté de chanter, lire ou réciter un texte de leur choix.
Pour passer tranquillement de juillet à août, parmi ces dix personnalités, la chanteuse Emma Daumas participe à l’aventure. Comme chaque semaine, Matthias Vincenot, le créateur de DécOUVRIR a annoncé l’arrivée des nouveaux modules, sur sa page Facebook.


Le Festival DécOUVRIR numérique, un esprit d’ouverture et de découverte

France 3 Nouvelle Aquitaine / Publié le 22/07/2020 à 19h40

Nouvelle semaine et nouvelles vidéos pour cette édition numérique d’un festival définitivement pas comme les autres. Pascal Danel chante pour l’occasion Le médecin de campagne qui résonne particulièrement en cette période de crise sanitaire.

Depuis le début du mois de juin et jusqu’à début septembre, le Festival DécOUVRIR offre une programmation 100% numérique. L’édition 2020 devait se dérouler à Concèze en Corrèze en août comme chaque été. Crise sanitaire oblige, tout ce qui avait été prévu a été annulé. Tout ? pas tout à fait puisque Matthias Vincenot, l’organisateur de DécOUVRIR, a imaginé une version inédite. Mais c’est quoi une version 100% numérique ? Ils sont poètes, chanteurs, journalistes ou encore comédiens ou écrivains et ils ont choisi un texte qu’ils lisent, chantent ou récitent devant une caméra. La vidéo est ensuite envoyée et chaque mercredi, une dizaine de modules sont publiés sur le site du festival, s’ajoutant à celles déjà existantes. 
Au total, ce seront plus de cent vidéos qui constitueront une belle collection estivale. 

Une devise comme porte-drapeau 
Jouer avec les mots, jongler avec les phrases, trouver dans chaque texte une beauté immédiate, c’est le credo du festival dont la devise est : 

« Croiser poésie et chanson, univers et style, dans un esprit d’ouverture et de découverte. »

Cette semaine, Pascal Danel rejoint le festival numérique. © Stella Matteoni

Cette semaine Pascal Danel rejoint la famille du festival. Vous connaissez par cœur ses Neiges du Kilimandjaro, ou sa Plage aux romantiques et bien vous allez entendre peut-être pour la première fois, Le médecin de campagne une chanson récente qui résonne au cœur de l’épisode d’épidémie que nous connaissons.


Festival DécOUVRIR numérique :
Robin Renucci entre dans l’aventure pour la semaine 6

France 3 Nouvelle Aquitaine / Publié le 8/07/2020 à 22h45

Robin Renucci rejoint l’aventure numérique du Festival. © Jean-Christophe Bardot

Cette semaine Robin Renucci rejoint la cinquantaine de participants qui se succèdent depuis début juin dans l’aventure d’un festival 100% numérique.

Jusqu’au 2 septembre, chaque semaine le Festival DécOUVRIR offre dix nouvelles vidéos qui viennent s’ajouter à celles existantes. Des poètes, des musiciens, des comédiens mais aussi des journalistes ou des écrivains lisent, chantent ou récitent un texte de leur choix. Au total, une centaine de vidéos constitueront une collection unique. Leur point commun ? L’amour des mots. 
Matthias Vincenot, le créateur de ce festival, annonce sur le compte Facebook de DécOUVRIR, que la collection s’aggrandit. C’est lui qui est à l’initiative de ce festival numérique. 


DécOUVRIR à Concèze, au bonheur de l’été

Nos enchanteurs / Publié le le 1/07/2020 / Catherine Laugier

Sur vos écrans, du 3 juin au 2 septembre 2020, tous les mercredis 10 vidéos, en partenariat avec France 3 France-Aquitaine.

François Corbier nous a quittés il y a deux ans, un 30 juin 2018. C’était un habitué du Festival DécOUVRIR de Concèze, qu’il considérait comme le plus beau festival de France et auquel il participait tous les ans depuis pas loin d’une décennie. L’an dernier c’est son fils Wilfried Roux (le nom de naissance de François Corbier est Alain Roux) qui reprenait une chanson inédite, La vieille en noir, au cours de l’hommage qui lui fut rendu par plusieurs artistes. Programmé encore cette année là, c’est bien involontairement qu’il fit faux bond.
Cette année 2020, pandémie oblige, le festival se réalise en numérique sur tout l’été, à l’instigation de Matthias Vincenot, mêlant comme à l’habitude poésie et chansons : on peut les retrouver sur le site du Festival  et sur la chaîne Youtube de DécOUVRIR.
En chanson on a déjà pu déjà entendre Estelle Meyer avec CantiqueBabet, de Dionysios, dans un Piano monstre qui nous emporte, Sophie le Cam avec Les garçons sur un synthé-jouet, Nelson Monfort reprenant entre chien et chants d’oiseaux l’Orage de Brassens, 21 juin le Duo et leur réjouissante « chanson-bonbon » Paradise ainsi qu’ Hello, incitant avec légèreté au dépassement de soi , Céline Caussimon et la poignante Soirs de Septembre. Nicolas Peyrac chante On court : « Après la lune après l’amour / Après l’inaccessible objet on court on court / Après l’argent après le temps / Pour qu’il nous laisse notre jeunesse on court on court »Almée, au piano numérique, Odessa et PlongerGervaiseChanson d’amants Christian de Raft dénonce Aux dieux les cieux : « Y’a pas de, mais non, pas de Messie »Jean Alambre, l’écrivain auteur compositeur de Montmartre et Limousin d’adoption, chante les artistes , « les passeurs de mots », sur un beau montage de photos où l’on retrouve Corbier parmi tant d’autres.
En ce qui concerne la poésie, nous pouvons entendre de nombreux auteurs dire leurs œuvres, assez souvent sur fond musical. Ecoutez Viktor Lazlo, chanteuse, actrice et écrivaine, lire un extrait de son roman Trafiquants de colère (2020) qui mêle destinées individuelles et Grande Histoire de 1945 à 2010. Ou Sylvestre Clancier évoquant, sur fond de chants d’oiseaux, la barbarie humaine et l’espoir porté par le poète.
Une pléiade d’acteurs célèbre les poètes et écrivains disparus. Ainsi la jeune actrice Maïra Schmitt lit BaudelairePatrick Poivre d’Arvor Le lac de LamartineMarie-Paule Bell une lettre de Françoise Mallet-JorisAntoine Coesens le discours de Victor Hugo à l’Assemblée Nationale en 1849, demandant l’abolition de la misère.
Pierre Aussedat s’attache à des poésies sur le thème du vin, de l’alcool ou de l’ivresse, de Baudelaire, Richepin et François Coppée. Le truculent Jean Claude Dreyfus déclame Les animaux malades de la peste de Jean de la fontaine d’une remarquable actualité, sur fond de musique dissonante.
Jean Louis Guitard, le peintre poète nous enseigne le secret du bonheur : « N’ayez pas peur ! » Claude Percutio nous parle de voyage et de poésie avec Matthias Vincenot, Boris Vian, Louis Aragon, Bernard Dimey. Thierry Beccaro conte avec simplicité la Chronique des choses humaines et des lunes orangées, d’Alexandre Vialatte, l’étonnant chroniqueur philosophe et poète auvergnat qui terminait toutes ses chroniques par « Et c’est ainsi qu’Allah est grand ».
Didier Flamand met en lumière le poème A travers la fenêtre de Matthias Vincenot sur la musique d’Etienne Champollion, avec ce merveilleux ensemble de clarinettistes de tous âges, le tout en multicam.
Nous n’en sommes qu’à fin juin. Juillet et août sont promesses d’autres découvertes, accessibles à la France entière (et même au monde entier !), qui nous consoleront un peu de la pénurie de spectacles vivants.

« Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve. Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous. » Charles Baudelaire

Le site de François Corbier, c’est ici. Ce que NosEnchanteurs en a déjà dit, là.  
Le site DécOUVRIR, vous y êtes Ce que NosEnchanteurs en a déjà dit, là.

Retrouvez toutes les vidéos retrouver sur le site du Festival  et sur la chaîne Youtube de DécOUVRIR.


Festival DécOUVRIR, une version numérique riche avec Enzo Enzo, Jean-Claude Dreyfus, Nicolas Peyrac…

France 3 Nouvelle Aquitaine / Publié le 18/06/2020 à 20h02

Dans sa vidéo, Viktor Lazlo lit un extrait de ses œuvres. © Vanessa Filho

Un festival de poésie, de lecture et de chanson 2.0 il fallait oser. Pari tenu pour la 3e semaine avec 10 nouvelles vidéos publiées.

Matthias Vincenot, qui a imaginé cette manifestation l’avait promis : le festival aura lieu. Il sera différent mais il aura lieu avec chaque semaine, du 3 juin au 2 septembre,  dix nouvelles vidéos publiées. La semaine #3 est à la hauteur des attentes. Un vrai régal pour les amoureux de jolis textes. 
Le point sur le Festival et son avenir dans le JT midi de France 3 Limousin avec Cécile Gauthier. France 3 Nouvelle-Aquitaine, dans sa volonté de soutenir la culture, toutes les cultures, est partenaire de DécOUVRIR. Chaque semaine, retrouvez les vidéos des participants. Cette semaine, les mots volent, voltigent et virevoltent.

Levons le voile sur la semaine 4 à découvrir le mercredi 24 juin avec : 
Thierry Beccaro (comédien, animateur) ; Didier Flamand (comédien, auteur, metteur en scène) ; Antoine Coesens (comédien) ; Jean Alambre (auteur compositeur interprète) ; Sylvestre Clancier (poète) ; Lucienne Deschamps (comédienne, chanteuse, poète) ; Claude Mercutio (comédien) ; Christian Fougeron (du groupe Raft) ; Jean-Louis Guitard (poète) ; Viktor Lazlo (écrivaine, chanteuse, comédienne)

Rendez-vous à venir : 1er juillet sur notre site na.france3.fr et sur le site du festival décOUVRIR et tous les mercredis de l’été. 


Festival DécOUVRIR de Concèze, une 18e édition numérique

Joly môme / Publié le 19/06/2020 / Actualité, culture par Jenna

Poésie, chanson, partage et amour sont les maîtres mots du Festival DécOuvrir de Conceze. Pour cause de covid-19, le rendez-vous annuel s’est vu se numériser il y a quelques jours…

À l’approche de l’été, nombreux sont ceux qui se demandent quels festivals les accueillera. Cependant, 2020 est une année plus particulière. En effet, suite à la crise de Coronavirus, les festivals ont été annulés : coup dur pour les festivaliers qui avaient réservés leurs places 6 mois à l’avance ! Parmi eux : le Festival DécOuvrir de Conceze !

Entre poésie et chanson
En 2002 le Festival DécOUVRIR de Concèze est créé par Matthias Vincenot (poète). Ce festival a pour but de ramener la culture là où il y en a peu, offrant des soirées gratuites aux habitants. Entre la poésie et chanson, ce sont de nombreux artistes qui ont frôlé les planches de ces soirées, tels que Georges Chelon, Joyce Jonathan, Herve Vilard ou même Clio ! De quoi rendre dingue le public.

Une 18e édition originale
Après 17 ans de festivals, la crise de Coronavirus a décidé de faire changer les choses. En effet, pas question pour Matthias et son équipe de nous abandonner : le festival aura bien lieu. Mais comment ?
Cette année, c’est sur internet qu’il prend place. Du 3 juin au 2 septembre, c’est dix vidéos postées sur leur chaîne YouTube chaque semaine, leur site internet et partagées sur leurs réseaux sociaux. De nombreuses vidéos sont déjà en ligne : André Prodhomme, Céline Caussimon, Nelson Monfort ou bien Sophie Le Cam se sont prêtés au jeu du festival numérique… et ils ne sont pas seuls !

Une éditions très particulière qui, au regard de la qualité, restera dans les mémoires de plus d’un ! Alors, vous êtes des leurs ?
Jenna