Publié le

Un festival unique, résolument à part, au service de la culture et du développement rural

Un festival unique, résolument à part, au service de la culture et du développement rural Posted on 2 février 2019

Concèze. Un peu plus de 400 habitants… 

Ce village corrézien situé au cœur du Pays de Lubersac-Pompadour, célèbre pour ses chevaux, ses pommes et ses framboises, accueille depuis 2003 le Festival DécOUVRIR organisé par Matthias Vincenot et l’association DécOUVRIR, avec le soutien de la municipalité et du Foyer rural. Chaque année, à la mi-août, et durant une semaine, se succèdent sur scène une soixantaine d’artistes, chanteurs, poètes, musiciens et comédiens, pour le plus grand plaisir du public qui assiste ainsi, gratuitement, à un spectacle de qualité ; public constitué d’habitants de la région, de touristes, de festivaliers venus de toute la France ainsi que de l’étranger et de professionnels du monde du spectacle. À Concèze, tous les styles, toutes les générations, tous les univers se croisent. Auprès d’artistes confirmés, une place importante est donnée à de jeunes espoirs. Seuls le talent, l’amour de leur art et leur enthousiasme sont communs.


1) Un Festival d’envergure nationale et internationale, avec un enracinement local
Depuis 2003, s’y sont produits :
• Des personnalités reconnues du monde du spectacle :Philippe Ambrosini, Archimède, Au P’tit Bonheur, Pierre Aussedat, Pierre Barouh, Marie Christine Barrault, Belle du Berry et David Lewis (Paris Combo), Julie Bernard, Julos Beaucarne, Jacques Bertin, Jean-Pierre Bouvier, Benoît Carré, Jil Caplan, Annick Cisaruk, Clarika, Antoine Coesens, Dounia Coesens, François Corbier, Yvan Cujious, Hervé Cristiani, Pascal Danel, Emma Daumas, Jean-Jacques Debout, François Deguelt, Alexis Desseaux, Romain Didier, Benoît Dorémus, Jean-Claude Dreyfus, Enzo Enzo, Pierre-Marie Escourrou, Pauline Ester, Jean Fauque, Brigitte Fossey, Christian Fougeron (Raft), Jean Guidoni, Eric Guilleton, Guillaume Grand, Murray Head, Jean-Pierre Kalfon, Jean-Jacques Lafon, Francis Lalanne, Georgette Lemaire, Caroline Loeb, Michael Lonsdale, Catherine Marchal, Géraldine Martineau, Isabelle Mayereau, Bernard Menez, Art Mengo, Marthe Mercadier, Nina Meurisse, Jean-François Michaël, Jean-Pierre Milovanoff, Eric Morena, China Moses, Noga et Patrick Bebey, Michel Orso, Nicolas Peyrac, Patrick Poivre d’Arvor, Popeck, Blanche Raynal, Delphine Rich, Véronique Rivière, François Rollin, Prince Roro, Rose, Olivier Saladin, Sapho, Bernard Sauvat, Mathieu Sempéré, Gauvain Sers, Smaïn, Francesca Solleville, Anne Sylvestre, Fabienne Thibeault, Anne Vanderlove, Hervé Vilard…
• Des artistes découvertes : Aliose, Buridane, Cabadzi, Morgane Cabot, Clio, Inès Desorages, Eskelina, Laura Flane, Alma Forrer, Garance, Gatica, Govrache, Baptiste W. Hamon, Andoni Iturrioz, La Jeanne, Léopoldine HH, Manu Lods, Luciole, Matila Malliarakis, Emilie Marsh, Mateo, Mèche, Sophie Maurin, Melissmell, Nevchéhirlian (Nevché), Céline Ollivier, Pomme, Phanee de Pool, Lisa Portelli, Presque Oui, Scotch & Sofa, Tomislav, Audrey Vernon, Léa Wiazemsky.
• Des poètes de toutes générations : Hervé Annoni, MaxAlhau, Marianne Auricoste, Bernard Ascal, Stéphane Bataillon, Claudine Bohi, Laurence Bouvet, Paul de Brancion, Marion Brun, Sylvestre Clancier, Francis Coffinet, Francis Combes, Murielle Compère-Demarcy, Françoise Coulmin, Jacques Darras, Jean-Luc Despax, Eric Dubois, Jacques Fournier, Brigitte Gyr, Christophe Lamiot-Enos, Jean-Pierre Lesieur, Etienne Orsini, André Prodhomme, Mélodie Quercron, Lambert Schlechter, Frédéric-Jacques Temple…
• Des participants venant de l’étranger : Belgique (GenevièveBauloye, Karel Logist, Jean-Louis Massot, Louis Mathoux, Colette Nys-Mazure, Marie-Clotilde Roose), Colombie (MyriamMontoya), Grèce (Ira Feloukatzi), Italie (Giovanni Dotoli), Luxembourg (Jean Portante, Lambert Schlechter), Pérou (Porfirio Mamani Macedo), Roumanie (Linda Maria Baros), Suède (Svante Svahnström), Suisse (Aliose, Jacques Tornay, François Vé)…
• Des artistes originaires du Limousin : Marie-Noëlle Agniau, Jean Alambre, Pascale Anglès, Laurent Bourdelas, Sylvestre Clancier, Jean-Pierre Thuillat…
• Un rayonnement international : chaque année, en plus des 10 000 programmes distribués et des 500 affiches apposées dans la région, 15 000 courriers électroniques sont envoyés dans le monde entier, relayés et partagés ensuite sur les réseaux sociaux. Ce rayonnement rejaillit sur la réputation de la région, considérée comme soucieuse de culture et d’originalité.
• Le Festival DécOUVRIR est soutenu par la presse : France Bleu Limousin, qui est partenaire, lui accorde, dans ses programmes, une large place, réalisant régulièrement des directs, des émissions de deux heures trente et parfois des captations de soirées qu’elle diffuse plus tard. La Montagne le suit quotidiennement et L’Écho de la Corrèze régulièrement, publiant souvent des articles de pleine page et en Une, ainsi que la chaîne régionale France 3 Nouvelle  Aquitaine. La Vie Corrézienne s’en fait toujours l’écho. Les médias nationaux relaient aussi le Festival DécOUVRIR (France Inter, L’Obs, Marianne, FrancoFans, Melody TV, Platine magazine, La Croix, Le Figaro, Hexagone, Libération…), ainsi que de très nombreux sites internet et blogs, notamment Chanter c’est lancer des balles, NosEnchanteurs…


2) Un Festival pour tous 
• La rencontre de tous les publics : par la gratuité des entrées, par la haute qualité de la programmation, par le verre de l’amitié offert à la fin de chaque soirée, qui permet des échanges entre le public et les artistes, par les relations nouées entre artistes qui débouchent, souvent, sur des projets communs.
• Des bénévoles associés au Festival : en contact étroit et permanent avec les artistes, ils participent à la vie du Festival et partagent tous les moments conviviaux.
• Une salle de plain-pied à laquelle tout le monde peut facilement accéder, notamment les handicapés.


3) Un Festival qui dynamise l’économie locale
• Le Festival DécOUVRIR de Concèze, pleinement ancré dans la dynamique régionale, dure sept jours. L’analyse du questionnaire réalisé prouve ses retombées économiques
• Les nombreux touristes et festivaliers venant spécialement pour le Festival occupent les hôtels, les gîtes et les campings et fréquentent auberges, bars et restaurants.


4) Un Festival qui valorise et protège le patrimoine et l’environnement
• Le patrimoine de Concèze, les sentiers de randonnée, les plans d’eau des environs permettent au public de découvrir la région.
• Les déchets sont ramassés et triés.
• Les repas des artistes, confiés à un cuisinier local, sont uniquement composés de produits du terroir de fournisseurs